Road-trip Brisbane-Sydney

Notre Road-Trip entre Brisbane et Sydney

hELLO ! Me revoici avec un compte-rendu de notre road-trip en Australie entre Brisbane et Sydney. Nous n’avions que quelques jours disponibles avant de retrouver de la famille à Sydney or nous voulions voir autre chose de l’Australie.

Notre Road-Trip entre Brisbane et Sydney

1er jour : Après une bonne nuit à Brisbane où nous avions atterris la veille, nous sommes partis récupérer notre maison roulante. Nous sommes passés par Jucy Rentals et nous en avons été ravis. Puis nous avons fait quelques courses avant d’aller déjeuner dans un restaurant japonais. C’est à ce moment que nous avons pleinement réalisé que nous n’étions plus en France. Dans la supérette IGA, il y avait des produits sans gluten dans quasiment tous les rayons et ils ne coûtaient pas forcément beaucoup plus cher (bon, en même temps, tout est cher en Australie!)! De plus, l’étiquetage était clair au niveau des divers allergènes. Au restaurant, autre surprise, la serveuse connaissait les allergènes présents dans les plats proposés et il y avait même une sauce soja sans gluten ! Royal !

Street art dans Burleigh Heads
Street art dans Burleigh Heads

Bien requinqués, nous avons roulé jusqu’à notre première étape : la Gold Coast. Ce trajet nous a permis de nous familiariser avec la conduite d’un van à gauche. Easy ! Dîner chez Govindas Pure Vegetarian à Burleigh Heads (c’est une chaîne mais bien sympa!).

Oiseaux dans des campings australiens
Séance de photographie animalière dans les campings! Les autres vacanciers ont dû être surpris de nous voir nous cacher et nous contorsionner pour prendre ces clichés!

2ème jour : Le réveil au Tallebudgera Creek Tourist Park à Palm Beach a été plutôt épique : nos loulous ont vomi partout sur leur couchette ! Du Vogalène et une solution de réhydratation plus tard, tout rentre dans l’ordre au niveau intestinal. Mais il nous faut rester sur place pour nettoyer et faire une lessive. Heureusement, le camping est bien équipé! Le Capt’aine gère les p’tits loups et les balade dans le camping. Il y a plein d’oiseaux bizarres et cela les occupe bien. Je gère l’intendance… En tout cas, nous ne verrons rien de la Gold Coast. Nous avions prévu d’aller visiter le Currumbin Wildlife Park et son hôpital pour koalas. Nous n’aimons pas trop les parcs d’attraction, les casinos… donc, c’était ce qui attirait le plus ici outre la faible distance par rapport à Brisbane. On préfère partir tranquillement vers notre seconde étape : Byron Bay.

Perroquet
Un perroquet, classique en Australie! Mais nous, on se croyait dans Rio!

3ème jour : Réveil au Suffolk Beachfront Holiday Park à Byron Bay. Cette fois, tout l’équipage est en forme. Je teste la préparation pour pancakes sans gluten et sans lait dans la kitchenette du van. Euh ! Pas terrible tout ça. Le goût est très chimique et les pancakes ne se tiennent pas. Dommage ! Allons voir les baleines plutôt !

Dauphins et perroquet, Cap Byron, Australie
Nous ne nous lassons pas d’admirer les animaux!

Au Cap Byron, nous ne sommes pas déçus. Loin de là ! En regardant bien, nous apercevons des baleines au loin. Je suis toute émue. Je prends plein de photos, mais mon objectif n’est pas assez puissant. Nous nous rendons au café situé à côté du phare. Le point de vue est superbe et j’aperçois un groupe de dauphins ! C’est le bonheur ! P’tit Loup lui préfère essayer de converser avec un oiseau posé sur une rambarde tandis que la grande mitraille tout avec son APN. Nous restons assez longtemps car nous ne nous lassons pas de la vue et des animaux présents.

Cap Byron, Australie
Cap Byron, Australie

Byron Bay est une ville charmante sinon. Les maisons sont basses et bien que prise d’assaut par les touristes, la ville est calme. Un reliquat de son passé hippy ?

Banane géante, Coffs Harbour, Australie
Un peu kitch! Mais il faut voir les souvenirs de la boutique! Hallucinants!

Lorsqu’il faut partir, nous sommes pleinement satisfaits. On a déjà pris des couleurs et nous avons tous le sourire ! Nous faisons tout de même une halte à la banane géante de Coffs Harbour. À part prendre des photos amusantes, l’intérêt de cet arrêt était surtout de constater que la culture de bananes est bien présente dans ce coin. On continue donc vers Nambucca Heads

4ème jour : Réveil au Nambucca Headland à Nambucca Heads après une nuit surprenante. Nous avions été accueillis par des lapins courant dans le camping. Le Cap’taine avait même aperçu un animal bizarre. Mais, en pleine nuit, j’ai eu besoin de me lever. En circulant dans le camping, je suis tombée nez à nez avec un animal ressemblant à un lémurien. Bon, ce n’était pas ça, mais je n’ai pas réussi à retrouver de quoi il s’agissait. En tout cas, nous sommes restés tous les deux à nous regarder pendant de longues minutes, dans le calme. C’était fort sympathique !

Nous essayons au passage de visiter le parc de Hat Head. Si la ville de Hat Head n’a que peu d’intérêt au niveau esthétique, nous rêvions d’une ballade en pleine nature. Sauf qu’un camper-van, ce n’est pas un tout-terrain. Les pistes sont défoncées et un ruisseau nous bloque le passage après bien 2 km de cahots ininterrompus. On hésite à passer tout de même. Je vais vérifier s’il y a des êtres humains à proximité. Personne. On hésite encore un peu. Mais on voit alors arriver un gros pick-up tout-terrain et on le regarde passer le ruisseau. Le conducteur a du mal. Nous renonçons et filons à Port-Macquarie. Cela étant, nous avons pu lors d’une halte observer des pélicans de près. Génial !

Une fois arrivés au Flynns Beach Caravan Park à Port-Macquarie, nous sommes allés sur la plage. Les petits se sont baignés et moi, j’ai pris des photos du coucher de soleil. Au passage, j’ai vu des dauphins à quelques mètres de la plage! Waouh!

Coucher de soleil sur Port-Macquarie, Australie
Coucher de soleil sur Port-Macquarie, Australie

5ème jour : Nous avons visité le Sea Acres National Park et sa forêt tropicale. Théoriquement, il est possible d’observer des oiseaux et des plantes que nous n’avons pas chez nous. Alléchant comme programme ! Au final, le parc est très aménagé : la forêt est parcourue par une passerelle. C’est parfait pour les gens ayant du mal à marcher, pour canaliser les bambins et cela permet d’éviter que cette forêt fragile ne soit piétinée par des hordes de touristes. Ceci dit, les loulous ont été exemplaires, ils ont fait aussi peu de bruit que possible pour ne pas effrayer les animaux. Mais nous n’en avons vu presque aucun, d’autant que des visiteurs derrière nous prenaient moins de précautions. Il n’en demeure pas moins que la forêt est superbe et que nous avons pu profiter d’un calme relatif avant de reprendre la route vers Port Stephens.

Sea Acres Rainforest, Australie
Sea Acres Rainforest, Australie

6ème jour : Réveil dans la joie et la bonne humeur. Aujourd’hui, je veux faire du surf et on veut mettre les pieds dans le sable (voire dans l’eau) ! Nous avons dormi au Halifax Holiday Park. On essaie de trouver l’agence de location de surfs et de kayaks de mer sur Shoal Bay, mais nous sommes en basse saison et elle est fermée. Zut ! Nous partons alors pour Fingal Bay où nous espérons trouver une solution de rechange. Mais le système australien d’adressage paraît assez peu précis quand on vient de France avec des rues et des bâtiments numérotés ! Pas grave ! On s’arrête à la plage et une Australienne très aimable me donne les indications nécessaires pour louer un surf. Je vole littéralement jusqu’à la boutique. Pendant ce temps, notre gentille guide bénévole indique au Cap’taine où voir des koalas à proximité du parking et la direction de la plage. Les koalas semblent avoir déserté le pays, on n’en a pas vus en liberté (c’est bon, on a vu des kangourous ou des wallabies libres ! Check !) ! À mon retour, je file tester les vagues et mettre en pratique les quelques leçons que j’ai pu prendre. Fingal Bay est une bonne plage pour les débutants, les vagues sont assez régulières et pas trop hautes. Mais d’avoir voulu discuter avec une autre Australienne, je n’ai pas vu une vague arriver… Après-midi aux urgences locales pour me faire examiner (rien de grave!). Mais je garde un excellent souvenir de cette journée car :

  • les Australiens rencontrés ont été super sympas et nous ont aidés spontanément (indications, bons plans et soins)
  • j’ai tout de même pu surfer un peu or c’était un rêve de surfer en Australie (ben oui, pas très original tout ça!)
  • la familia a bien géré mon passage aux urgences et les loulous ont été cool
  • le Cap’taine a pu manger son premier burger sans gluten dans un snack à côté de la plage et à côté du restaurant Oceanview Fingal BayFingal Bay
  • et les p’tits bouts se sont gavés de frites !

Le soir, nous rejoignions de la famille dans une location à Sydney, dans le quartier de Surry HillsMais ça, c’est une autre histoire !

À très vite ! Pour la suite : une semaine à Sydney.

2 commentaires sur “Road-trip Brisbane-Sydney

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s