C’est la rentrée! (Comment ça, je suis en retard?!!!)

Cap Byron, Australie

hELLO ! Ça y est, c’est la RENTRÉE ! Comme chaque année, je suis émoustillée par toutes les possibilités qui s’offrent à nous pour cette nouvelle année (Comment ça ce n’est pas le Nouvel An ? Ben, tant pis ! Je vais faire comme les enfants ! Na!).

Cap Byron, Australie
Cap Byron, Australie

Cette année, la saison estivale a été particulièrement intense pour notre famille : séjour en famille dans le Sud de la France avant une semaine de préparatifs intensifs (euh, à l’arrache) pour notre grand voyage en Australie puis au Vanuatu. Quant au retour, il se fait dans la joie, la bonne humeur et la sérénité mais, également, sous le signe de la fatigue ! Qu’à cela ne tienne, nous sommes heureux et bronzés ! (En tout cas, vous savez maintenant pourquoi je me suis faite rare ces derniers temps!)

Et nous tenons à ce que cela dure ! Pour cela, avec le Cap’taine, nous avons pas mal discuté (et oui, cela sert aussi à ça les vacances, on peut avoir une vraie discussion, de vraies relations!) afin d‘identifier les écueils à éviter pour rester joyeux et en forme.

Océan Pacifique, Australie

Le premier qui a été identifié est la pression : la pression sociale, la pression au travail, la pression du temps, la pression que l’on se met… La pression est un poids qui ôte toute légèreté à nos vies. Elle peut, à terme, générer du stress et un mal-être chronique.

Noeud végétal
La complexité de la vie!

Le deuxième écueil, selon nous, est notre manque d’organisation. Il peut sembler contradictoire de désirer une vie plus légère et, dans le même temps, une vie plus ordonnée. En fait, pas tant que cela. J’ai bien conscience de ne pas aimer planifier, quantifier, échafauder des plans structurés… mais je déteste encore plus devoir courir et stresser car rien n’est rangé ou qu’une date butoir approche ! Pour être sereine, j’ai besoin d’un minimum de structure. De même, j’ai besoin d’un foyer-cocon dans lequel me ressourcer avant de sortir dans le vaste monde et de quitter ainsi ma zone de confort. Idem pour tous les membres de cette famille, même si cela ne se traduit pas de la même façon pour chacun.

Alors que faire pour éviter ces écueils tant redoutés ? Et bien, voici la recette que nous avons élaborée durant l’été :

1- Miser sur nos points forts respectifs : le Cap’taine est doué pour structurer les projets et les plans en général, moi je suis plutôt forte pour fignoler les détails ou apporter une touche de peps ou de malice, Louloute apporte, quant à elle, de la poésie et de la fraîcheur quand P’tit Loup joue les perturbateurs, l’électron libre. Alors OK, nous avons les défauts de nos qualités et nous nous irritons facilement les uns les autres, mais lorsque nous travaillons en équipe, on dépote !

2- Discuter et encore discuter ! Cela signifie surtout : écouter, toujours écouter ! En famille, pour fonctionner, il faut savoir quelles sont les aspirations à court, moyen et long termes de chacun. Je ne prétends pas que nous ne puissions avoir de fantasmes ou de jardin secret, mais comment avancer ensemble si nous ne nous écoutons pas et si nous ne pouvons nous entraider ! Nous avons profité des vacances pour parler des projets les plus importants, ceux qui vont conditionner une bonne partie de notre vie pendant un long moment. Depuis, nous faisons un point régulier sur notre journée. Au début, cela me semblait un peu inquisiteur et, finalement, je trouve que cela libère la parole, même sur des sujets amusants, superficiels, anodins mais précieux dans une relation. Et puis, à plusieurs, il est plus aisé de voir ce qui relève de la pression sociale, de la pression personnelle,…, il est donc possible de rendre ses projets réellement personnels.

3- Faire avancer ses projets un peu chaque jour. Par exemple, je souhaite une maison plus minimaliste et zen. Et bien, j’effectue un pas en ce sens par jour (trier les objets dans la salle de bain, ranger l’armoire à linge…) et, au quotidien, je respecte le travail ainsi fourni. J’ai trié et rangé les objets du salon ? Chaque personne doit ranger ce qu’elle déplace ou salit afin de ne pas avoir à recommencer tout de suite. Facile à dire mais ce fut un peu la guerre avec les enfants au début. Maintenant, cela se fait un peu plus naturellement (je demande, ils font sans trop rouspéter, en gros). Le vrai point négatif : les résultats sont peu spectaculaires et peuvent sembler longs à venir selon les projets, mais je trouve que la méthode Kaizen (des petits pas) apprend l’autodiscipline, la patience et l’endurance tout en permettant d’acquérir de bonnes habitudes. C’est déjà beaucoup.

Rainforest, Australie
Moment de quiétude dans une forêt tropicale.

4- Mettre de la beauté dans la vie quotidienne : faire le plat favori de ses enfants après la journée stressante de la rentrée, cuisiner de bons petits plats, aller au marché admirer les fruits et légumes avec le Cap’taine et les moussaillons, aller regarder et choisir de nouvelles plantes pour la maison avec ma fille, admirer un papillon, faire ensemble le journal de voyage de l’été, voir pour faire encadrer des photos de notre périple, mettre en valeur une statuette ramenée de vacances, commencer à collectionner les projets de voyages en France ou à l’étranger…

5- Avoir une hygiène de vie un peu meilleure : sport, art, méditation, culture, sommeil, alimentation, câlins et temps pour soi. Facile à dire mais on est motivés ! Nous devrions donc y arriver !

Voilà pour ce petit billet de rentrée !

À très vite ! J’ai beaucoup de choses à vous raconter !

Et vous, comment abordez vous la Rentrée ? Avec sérénité, avec entrain, stressé(e), dans le chaos le plus total, dans le brouillard, avec optimisme, dans la joie ? Et avez-vous de bonnes résolutions ? Si oui, lesquelles ? Et comment comptez-vous les rendre pérennes ?

10 commentaires sur “C’est la rentrée! (Comment ça, je suis en retard?!!!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s